Méfiez vous des permaculteurs

Publié le par Damien Dekarz

Petite remise en question sur les beaux discours proposés par certains permaculteurs.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Damien 07/08/2015 06:46

Bonjour et merci pour ton commentaire.

matthgil 07/08/2015 06:27

Bonjour, ça fait plaisir ! permaculteurs je suis, permaculteurs je resterais ! et bien NON ! Naturel serait plutôt le mot à comprendre avant de passer sur des techniques de culture, car même si la permaculture englobe beaucoup d'autres philosophies, c'est d'abord un concept, et comme chaque concept ; il s'évalue, se juge, continu ou passe à la trappe. Même s'il y a des tas de conseillers et formateurs, c'est aussi un effet de mode actuel, déployé par les réseaux sociaux et autres infos (radio, mag, tv ...). Loin d'être contre ces techniques, étant moi-même dans cette direction (paysan avant tout, avons-nous besoin de rajouter et inventer sans cesse des nouveaux noms pour parler de concept du paysage ? ), certaines ne sont pas à utiliser à torts et travers ! "Butte" n'est pas égal à permaculture, "Butte" est juste une technique parmi tant d'autres, méfiance au gourou utilisant ce procédé à mauvais escient, où l'on ne verra jamais rien aboutir. Aujourd'hui ; il y a assez de livres pour décrire la permaculture, alors faites-vous plaisir par un bon livre (je conseil le maraîchage du 19ème siècle ; http://www.terraeco.net/Renversant-ce-manuel-francais-du,53264.html). A savoir que c'est une inspiration et non une nouvelle création ! Il faut savoir s'intéresser à l'histoire de l'agriculture, oui il faut, c'est une obligation pour ne pas oublier d'où on vient, et pourquoi on en est là à revisiter les savoir-faire ancien mêlés de nos technologies et savoirs d'aujourd'hui, commun à tous. Alors surtout, ne pas rester Butté sur la permaculture, tout en gardant les pieds sur terre ! Certains permaculteurs vous diront ; "mais siii, ça marche ! c'est un miracle ! " sans avoir commencé par le début, s'intéresser à l'agriculture général, les bases, il ne suffit pas de contrebalancé si c'est pour chavirer, l'emballement doit se contrôler, la permaculture est un emballement qui demande du sacré contrôle, au malheur des nombreuses dérives. Oui, du contrôle, voir beaucoup plus que du maraîchage classique, concept bien plus complexe que certains cherchent à nuire, à rendre plus intéressant l'échange social (par des tas de procédés de gourou ...) que la culture ou inversement, c'est un ensemble, qui demande de l'équilibre, d'ETRE équilibré, les hurluberlus de la permaculture (je les appelle comme ça, ceux qui sont devenu permaculteur en faisant une formation de 3 mois ou 6 mois et deviennent formateurs sans tant que ça d'expérience), oui des hurluberlus qui tentent de gagner de l'argent par ce procédés, ça se développe et +++ que l'on ne croit ! ( beaucoup de conseiller pour très peu de ferme où de véritable visuel sur ce domaine ! NAVRANT) Un bouquin sur la permaculture, ou sur le maraîchage avant la révolution verte, vous ne ferez pas de gros investissement, et ça vous permettra d'évoluer et évaluer l'agriculture de nos jours, afin d'appréhender ce que l'on veut vous faire croire. Encore une fois, pour n'importe quel domaine, il y aura du bon comme du mauvais, à chacun de faire son tri, internet est un gros tas d'infos mixer à beaucoup de prétendus mais jamais vu, c'est pourquoi le LIVRE, un LIVRE d'un bon acteur de tel ou tel domaine (renseignez-vous bien, car même dans les livres il y a à boire et manger, pour débuter dans le jardins, un bouquin de jardin classique fera très bien l'affaire ! vous ruinez pas à de nombreux stages de permaculture quelconque, certains qui deviennent formateurs, le deviennent après un stage de 72 heures, même un an c'est pas suffisant, c'est trop peu pour se proclamer formateur ! et certains pense business et non partage et échange, pourtant la base de la permaculture ; premièrement soigner la terre, deuxièmement nourrir l'être humain, troisièmement l'échange social ; ce n'est pas ; y'a plus rien à faire, je me forme en trois jours, je me fais des tunes avec ce nouveau concept en faisant croire que la vie est magique ! En tout cas les bases ont du sens, et pas que pour la permaculture ! Sincèrement, Gildas